Le congé individuel de formation (CIF) est un dispositif qui permet aux salariés, pendant leur temps de travail, de suivre au cours de sa vi professionnelle, des actions de formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le CIF est à l’initiative du salarié et s’effectue indépendamment des actions de formation prévues par le plan de formation.

 

Les personnes concernées

Il s’adresse aux salariés du secteur privé en CDI justifiant d’une activité professionnelle de 2 ans (consécutifs ou non), dont une année dans l’entreprise actuelle.

Durée et prise en charge

La prise en charge est de 1200 heures pour les formations à temps partiel. La durée minimale d’un CIF est de 30 heures, néanmoins il a pour vocation de permettre la mise en œuvre de projets nécessitant une formation longue. La formation peut se dérouler de 1 an à 3 an maximum.

Le financement

Le financement du CIF est assuré par des organismes paritaires agréés par l’Etat :

L’OPACIF (organisme paritaire collecteur agrée pour le financement du CIF) auquel l’entreprise verse ses contributions obligatoires pour la formation professionnelle continue (FONGECIF…).
Le salarié bénéficie pendant son CIF de la prise en charge de sa rémunération (entre 80 et 100%), d’une prise en charge totale ou partielle des frais de formation, et sous certaines conditions, de la pris en charge de ses frais de transport et d’hébergement.